Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Mouvements de terrain et risques environnementaux dans l'agglomération de Fès et son arrière-pays : aménagement, gestion et prévention, Abdelghani GARTET, 2010

Édité par le Secrétariat d'État auprès du Ministre de l'Énergie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, chargé de l'Eau et de l'Environnement, Rabat, Maroc, 232 p.
Jean-Louis Ballais
p. 5-6
Référence(s) :

Mouvements de terrain et risques environnementaux dans l'agglomération de Fès et son arrière-pays : aménagement, gestion et prévention, 2010 (édité par le Secrétariat d'État auprès du Ministre de l'Énergie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, chargé de l'Eau et de l'Environnement, Rabat, Maroc, 232 p.)

Texte intégral

1Cet ouvrage s'inspire largement de la thèse de doctorat d'État de géomorphologie soutenue par Abdelghani GARTET en 2007 à l'Université Sidi Mohamed ben Abdellah de Fès. Il s'organise en deux parties. La première partie (114 p.) s'intéresse aux aléas et risques naturels, et plus précisément aux mouvements de terrain de Fès et de sa région proche, en distinguant les risques liés aux mouvements brutaux des risques liés aux mouvements lents et continus. Il s'agit, pour l'essentiel, d'une description minutieuse d'un certain nombre de cas sélectionnés par l'auteur et dont il a suivi et mesuré l'évolution pendant plusieurs années qu'il présente sous forme de tableaux. Parmi ces cas, celui du quartier de Hay Hassani, construit sur des travertins quaternaires, au nord de Fès, occupe, à juste titre, une place de choix (en particulier, p. 77-99) par sa complexité et sa gravité (34 morts en 1998-1999). Chaque fois que possible, mais encore trop rarement au gré de l'auteur, des données acquises hors du terrain, telles l'historique des séismes (reconstitué par un travail bibliographique et d'archives) ou, surtout, les études géotechniques effectuées par les services ou bureaux d'études spécialisés, sont utilisées et intégrées dans la démonstration appuyée sur une très grande richesse iconographique, en particulier de nombreuses photos en couleurs. Dans plusieurs cas également, Abdelghani GARTET ou ses étudiants ont procédé à des enquêtes auprès de la population afin de reconstituer la chronologie des phénomènes.

2La deuxième partie, plus brève (83 p.) s'inspire de la première pour proposer les grands axes d'une politique de gestion des risques naturels liés aux mouvements de terrain et de prévention des risques majeurs à l'échelle du Maroc tout entier. Elle se place à deux niveaux très différents, un niveau technique et un niveau réglementaire. L'auteur met ainsi à profit son expérience théorique et pratique de l'architecture et de l'urbanisme pour proposer des moyens techniques très précis adaptés aux différents types de risques. Il fait le point sur l'état actuel des politiques marocaines d'aménagement du territoire dans le domaine de l'urbanisme et de l'environnement, et, tout particulièrement, sur la non-application trop fréquente de la réglementation. Puis, en s'appuyant largement sur l'exemple français des PER et des PPR, il propose de nouvelles procédures qui impliquent la population, par exemple dans le cas de la gestion urgente des catastrophes, et finalement suggère de nouvelles réglementations (les "attentes réglementaires"), basées sur la solidarité, par exemple concernant l'expropriation et l'indemnisation des personnes exposées à un risque majeur. Cette nouvelle orientation nécessite évidemment une plus grande implication de l'État dans la mise en œuvre de cette politique, affirmation qui résonne étrangement dans notre période de libéralisme débridé. La conclusion, courte mais dense, synthétise bien la pensée de l'auteur.

3Pour un ouvrage paru dans un pays dont la langue officielle n'est pas le Français, il comporte, certes, beaucoup de coquilles, dont certaines savoureuses, mais qui ne perturbent pas la lecture, et il faut saluer l'effort ainsi fourni par le ministère marocain de l'Énergie. On peut regretter que le format de reproduction des photos, souvent réduit, nuise à leur exploitation par le lecteur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Louis Ballais, « Mouvements de terrain et risques environnementaux dans l'agglomération de Fès et son arrière-pays : aménagement, gestion et prévention, Abdelghani GARTET, 2010 », Physio-Géo, Volume 5 | -1, 5-6.

Référence électronique

Jean-Louis Ballais, « Mouvements de terrain et risques environnementaux dans l'agglomération de Fès et son arrière-pays : aménagement, gestion et prévention, Abdelghani GARTET, 2010 », Physio-Géo [En ligne], Volume 5 | 2011, mis en ligne le 13 septembre 2011, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://physio-geo.revues.org/2022

Haut de page

Auteur

Jean-Louis Ballais

CEGA-UMR "ESPACE" CNRS et Université de Provence, 29 Avenue Robert Schuman, 13621 AIX-EN-PROVENCE.
Courriel : jean-louis.ballais@orange.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de Physio-Géo - Géographie Physique et Environnement sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Revues.org